Les étudiants, employés de l’université à part entière

L’Université d’Artois propose des contrats étudiants.

Comment concilier études et emploi, sans sacrifier ni l’un, ni l’autre ? La solution existe, et il ne faut pas la chercher bien loin : elle se trouve parfois au cœur même de l’université où vous étudiez.

Le contrat étudiant, existant depuis 2007, permet à l’université d’employer tout étudiant inscrit dans l’établissement. Le contrat étudiant régional, subventionné par le Conseil Régional, permet la création d’emplois étudiants supplémentaires au sein de l’université. S’occuper de l’accueil en bibliothèque, faire du soutien informatique ou du soutien logistique lors d’animations organisées par l’université : tant de missions qui peuvent être confiées à l’étudiant. Des missions de tutorat sont également proposées au sein de chaque UFR : des étudiants de deuxième année encadrent les premières années. « Cela permet de lutter contre l’échec en première année », affirme Sandrine Flahaut, responsable de la coordination des services de la vie étudiante à l’Université d’Artois (site d’Arras). Autre type de contrat possible : la vacation administrative, permet d’embaucher des étudiants pour effectuer des missions d’ordre administratif au sein de l’université.

Des horaires aménagés

Comment ça fonctionne ? Les offres sont mises en ligne sur l’environnement numérique des étudiants : ces derniers peuvent donc directement postuler, lettre de motivation et CV en main. Recrutement par dossier, entretien : contrat étudiant ou non, c’est une véritable embauche ! « Les horaires sont aménagés selon leur emploi du temps », indique Sandrine Flahaut. 213 étudiants de l’Université d’Artois ont bénéficié de contrats étudiants entre le 1er septembre 2013 et le 31 octobre 2014.

Et les étudiants dans tout ça ? On en redemande, selon Sandrine Flahaut, qui rencontre des étudiants en quête de contrats dès qu’il n’y en a plus. La flexibilité des horaires, et surtout, l’idée de pouvoir enfin concilier emploi et études, attire du monde. « Ca permet de voir l’envers du décor », nous affirme Sandrine Flahaut. Des missions variées et un travail enrichissant dans un environnement auquel on ne s’attendait pas : le contrat étudiant a le vent en poupe.

Ce n’est pas qu’à Arras : de nombreuses universités proposent aujourd’hui ces contrats étudiants. Allier études et emploi se révèle donc moins compliqué qu’il n’y paraît : il suffit de chercher au bon endroit.

Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre université.

On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires