Méthodologie de rédaction du mémoire de fin d’études : Les conseils

Avant de parler des critères d’évaluation, il importe de définir le mémoire de fin d’études. C’est avant tout l’aboutissement des travaux de recherche d’un étudiant à la fin de son cycle. Le mémoire de fin d’études est une synthèse des connaissances acquises durant les années d’apprentissage au sein d’un département universitaire. C’est aussi un document écrit qui inclut un exposé, une explication et une analyse.

 

La réussite d’un candidat dépend de la rédaction de son mémoire de fin d’études qui constitue une étape charnière dans un cycle universitaire. Par conséquent, l’évaluation des membres du jury tient compte aussi bien de la version écrite du mémoire que de la soutenance orale, et repose sur plusieurs critères qui peuvent se résumer en quelques points liés autant au fond qu’à la forme du mémoire de fin d’études.

 

Quels conseils pour la rédaction d’un mémoire de fin d’études ?

Comment réussir son mémoire de fin d’études ? Le blog Expertmemoire se propose d’apporter une liste synthétique de conseils clés pour mieux réussir cette épreuve du cursus étudiant :

1. La pertinence du thème traité par l’étudiant qui peut être un projet innovateur ou la continuité d’une étude réalisée dans le passé.

2. L’introduction du mémoire de fin d’études : il faut qu’elle soit en adéquation avec le sujet et l’annonce de façon claire, c’est la première impression que vous donnerez à votre lecteur.

3. L’impétrant doit bien définir le problème, les hypothèses, de même que la problématique à laquelle il doit pouvoir répondre à la fin du mémoire.  Cela constitue un des éléments fondamentaux de base du mémoire.

4. La méthodologie utilisée dans le cheminement de la recherche aboutissant à l’élaboration du mémoire de fin d’études.

5. Le plan du mémoire de fin d’études doit s’effectuer de manière structurée et cohérente pour permettre de comprendre l’enchainement du mémoire.

6. La clarté dans la présentation des idées, la qualité des résultats obtenus par l’étudiant constitue également un critère important voire déterminant dans l’évaluation du mémoire de fin d’études. Les concepts sont expliqués et les arguments doivent être justifiés. Le candidat est aussi jugé sur sa compréhension et sa maîtrise du sujet. La maîtrise du vocabulaire scientifique s’ajoute à la liste des critères d’évaluation d’un mémoire. Les termes utilisés sont adaptés au sujet et facilite la compréhension.

7. La forme du mémoire de fin d’études : la qualité de la rédaction, la maîtrise de la langue c’est-à-dire le respect des règles de grammaire et d’orthographe, la conformité aux normes scientifiques exigées dans la rédaction d’un mémoire de fin d’études (bibliographie, références et renvois en notes de bas de pages), le respect des abréviations, et enfin la présentation générale du document de mémoire dans son ensemble.

 

Pour conclure, l’évaluation d’un mémoire de fin d’études est un travail scientifique qui met en avant le respect des normes. Les critères de fond et de forme sont indissociables. Au final, l’évaluation mettra en exergue l’originalité du mémoire et la cohérence de son argumentation sur les hypothèses avancées qui sont déterminantes pour le parcours d’un étudiant dans le milieu universitaire.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires